Le recrutement à distance, bien pratique pendant la crise sanitaire ! 

L’instauration du télétravail a poussé les entreprises à revoir leur façon de travailler et de recruter. De nombreux recruteurs ont été contraints de réaliser leurs embauches à distance.

Si certaines n’avaient pas attendu la crise sanitaire pour instaurer ce type de recrutement, pour un grand nombre de sociétés, il a fallu s’adapter, et vite. En 2020, de nombreux candidats ont été recrutés uniquement après des entretiens visio (Skype, Zoom ou encore Google Meet) et sans un seul entretien physique.

Comme évoqué dans l’article Les Ressources Humaines n’échappent pas la digitalisation, le digital fait partie intégrante du quotidien des collaborateurs. La crise a intensifié et accentué la digitalisation du travail, et donc la digitalisation du recrutement.

L’avantage principal du recrutement à distance est de ne pas avoir à se déplacer physiquement. En effet, il peut être un réel avantage financier pour les interlocuteurs surtout s’ils sont géographiquement très éloignés mais aussi un réel gain de temps pour éviter les aléas des transports en commun surtout aux heures de pointe.

En ce qui concerne les entretiens téléphoniques ou en visio – conférence, ils permettent de gagner en réactivité, aujourd’hui, l’humain est en quête de davantage de temps. Le recrutement en ligne permet une meilleure souplesse horaire des entretiens de présélection pour lesquels il est parfois difficile de trouver une date qui convient aux interlocuteurs.

entretien en ligne

Outils pour le recrutement en ligne 

Il existe un large choix d’outils pour réaliser l’entretien à distance. Les plus utilisés sont par les recruteurs pendant de confinement :

  • Skype, le plus populaire, de grandes chances que les interlocuteurs l’utilisent déjà
  • Zoom, un logiciel de conférence gratuit au départ mais qui devient payant au bout de 40 minutes d’utilisation
  • Google meet gratuit si un compte Google est créé.

Les limites du recrutement à distance

Le recrutement à distance est sur le point de devenir la norme compte tenu de sa praticité notamment pour les cabinets de recrutement et dans les premières phases d’un process de recrutement des entreprises. Cependant, il n’est pas fondé de penser que tous les entretiens de recrutement s’effectueront à distance une fois la crise sanitaire passée car il présente certaines limites :

La personnalité du candidat est difficile à évaluer

Lors d’un entretien physique, il est possible de décrypter par l’analyse de la gestuelle certains traits de personnalité du candidat. Des informations qu’il est plus difficile d’obtenir en visio-conférence.

Des problèmes techniques peuvent survenir

Mauvais réseau, problème de connexion, travaux dans l’immeuble… les visioconférences peuvent facilement être perturbées par des soucis techniques ou bruits ambiants qui viennent fortement impacter la qualité de l’échange. Incompréhension,  répétitions… sont une perte de temps pour le recruteur et le candidat.

Conseil : Bien vérifier le bon fonctionnement des outils de travail (connexion, micro, caméra…) avant de démarrer un entretien.

Pour la plupart, 2020 a été l’année de la transformation, de la digitalisation et de la modernisation. En 2021, la digitalisation se poursuit et se renforce car la crise sanitaire n’est pas terminée. Les entreprises vont donc continuer à se former avec afin d’améliorer le processus de recrutement au quotidien.

Source d’inspiration :

https://culture-rh.com/5-tendances-recrutement-annee-2021/