janvier 19th, 2018 | in Agence & Digital News, Branding

Monétisation des vidéos : YouTube veut éviter un nouvel « adpocalypse »

Après avoir connu quelques petits soucis en 2017, YouTube, la plateforme vidéo de Google a décidé de durcir ses règles pour rassurer les marques en imposant des mesures plus strictes aux créateurs de vidéos.

Après avoir connu quelques petits soucis en 2017, YouTube, la plateforme vidéo de Google a décidé de durcir ses règles pour rassurer les marques en imposant des mesures plus strictes aux créateurs de vidéos.

YouTube en chiffres en 2017

L’édition 2017 du Brandcast a fait ressortir plusieurs données sur les profils utilisateurs de Youtube. Ainsi, on apprend que :

  • Chaque mois, 37,5 millions de Français soit 81% de la population connectée se rend sur YouTube.
  • 8 utilisateurs sur 10 ont entre 16 et 24 ans et vont sur YouTube au moins une fois par jour.
  • En moyenne, les utilisateurs regardent YouTube sur leur smartphone une heure / jour.

Quel impact sur les publicités ?

  • Les publicités ont une meilleure visibilité que sur le web ou sur mobile. En effet, les publicités YouTube sont vues à 95 %.
  • Les publicités Bumper*, mesurées en 2017 ont engendré une augmentation de la notoriété des marques de 14%.

*format publicitaire de 6 secondes non skippable.

Les publicités YouTube en 2018

Avec un tel impact sur les utilisateurs, rien d ‘étonnant donc à ce que YouTube décide de mettre ne place de nouvelles mesure en matière de monétisation de la publicité.

1-Une sélection affinée
A partir du 20 Février 2018, seuls les comptes avec au minimum 1000 abonnés et 4000 heures de visionnage de leurs vidéos au cours des 12 derniers mois pourront être éligibles à la monétisation de leurs vidéos. Pour rappel : jusqu’à maintenant, n’importe quel compte YouTube avec plus de 10 000 vues cumulées sur ses vidéos y avait droit.

2-Des chaînes vérifiées
Toutes les chaînes qui seront proposées via Google Preferred (permettant aux marques de préempter les chaînes YouTube les plus plébiscitées par leur audience cible) seront vérifiées et validées manuellement par YouTube qui s’est engagée à embaucher près de 10 000 nouveaux modérateurs. Ces vérifications devraient être finalisées mi-Février pour les Etats-Unis et d’ici le mois de Mars pour la France .

3-Un meilleur contrôle des publicités
Les annonceurs pourront bientôt affiner leurs critères de placement tout en disposant d’une visibilité sur l’impact de ces critères de diffusion plus stricts sur le reach de leurs campagnes.

LE MAGAZINE

L’intérêt de TikTok pour votre business

La force de TikTok ? Il...

EN SAVOIR +

Comment améliorer l’autorité de votre site en SEO ?

E-A-T est un terme emprunter aux Guidelines...

EN SAVOIR +

Google Dataset Search : comment l’utiliser en SEO ?

En Septembre 2018, Google lançait son nouvel...

EN SAVOIR +

Quel est l’impact des réseaux sociaux sur le SEO ?

Les réseaux sociaux ont-ils un impact sur...

EN SAVOIR +

Vous avez un projet ou une question ?
Les équipes d’ESV Digital vous répondent