avril 29th, 2021 | in Branding

Mise en conformité RGPD : quel impact sur votre SEO ?

Dès le mois d’avril 2021, un changement de taille va impacter vos sites web : la mise en place du nouveau RGPD, visant à mieux réguler la protection des données personnelles ! Mis à jour dernièrement par la CNIL, il nécessite des adaptations sur votre domaine que vous ne pouvez pas négliger. A travers cet article, voyons ensemble ce que ce règlement va changer pour votre site et ce que vous devez mettre en place dès maintenant pour ne pas être en faute vis-à-vis de la loi.

Qu’est-ce que le RGPD ?

Définition du RGPD

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) constitue un ensemble de lois visant à mieux encadrer la collecte et l’utilisation des données personnelles des internautes dans les pays de l’UE. Ce règlement est obligatoire pour tous les états de l’Union. En France, c’est la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) qui est chargée de l’appliquer.

Ainsi, lorsqu’un internaute se rend sur votre site pour la première fois, vous devez l’informer (via un encart) que vous prévoyez de récolter des données personnelles liées à sa navigation durant sa visite. Libre à lui ensuite d’accepter ou de refuser cette collecte.

A noter qu’une amende peut vous être infligée si vous n’êtes pas en conformité avec le RGPD ou que vous essayez de forcer le consentement. On estime à 50 millions d’euros le montant total des amendes infligées en France en 2020 !

Ce qui a changé depuis avril 2021

Les règles imposées par la CNIL, qui entrent en vigueur dès avril 2021, rendent désormais le consentement obligatoire, notamment pour :

  • L’AB testing
  • Certaines fonctions de personnalisation
  • Le ciblage publicitaire
  • Google Analytics et certaines fonctionnalités de mesure d’audience

Une navigation sans consentement sera donc synonyme de refus des solutions de ciblage ou de tracking. A noter que le consentement / refus est limité dans le temps.

Pour en savoir plus sur ce qui a changé depuis avril 2021 et les actions à mener, nous vous conseillons la lecture de notre livre blanc sur le consentement RGPD.

Dés RGPD

Le RGPD va-t-il avoir un impact sur le SEO de votre site ?

Quel impact sur votre positionnement ?

Aujourd’hui, la conformité d’un site avec le RGPD n’est pas considérée par les algorithmes Google comme un facteur de classement SEO. Il n’a donc aucun impact sur le positionnement de votre site. Néanmoins, Google se réserve la possibilité de modifier ses critères de ranking à l’avenir.

Attention, disposer d’une navigation sécurisée sur son site fait partie des exigences du RGPD. Dotez-vous d’un domaine 100% HTTPS et à minima d’une page « politique de confidentialité ». Soignez également l’UX de votre site, de manière à rassurer l’utilisateur.

Le seul impact potentiel pourrait concerner les performances de chargement de votre site. Un grand nombre de solutions de collecte du consentement utilisateur existent, et selon la nature du module utilisé, celui-ci pourrait ralentir sensiblement la vitesse de chargement de vos pages.

Pour améliorer votre positionnement en ligne, découvrez également 7 conseils SEO pour être mieux visible sur Google.

Quel impact sur votre trafic ?

Dans la mesure où le consentement de l’internaute est désormais obligatoire pour collecter des données de mesure d’audience, votre trafic pourrait en pâtir. On estime que 20 à 30% du trafic pourrait ne pas remonter dans Google Analytics ! A noter que votre site sera toujours accessible pour l’internaute, même si sa visite ne sera pas comptabilisée.

Pour savoir si votre site reçoit toujours du trafic via le SEO, utilisez la Google Search Console ! Elle est gratuite et ne nécessite pas le consentement des internautes pour être active. Cependant, cet outil ne se concentre que sur les clics et les impressions des pages dans les résultats de recherche organiques. Vous devez donc compléter votre analyse avec un autre outil analytique RGPD friendly.

Quel impact sur votre notoriété SEO ?

Pour limiter l’impact du RGPD sur leur trafic (et donc sur leurs revenus publicitaires ciblés), certains sites ont mis en place un « cookie Wall ». Ce dispositif, qui oblige l’internaute à consentir aux cookies pour accéder au site, n’est pas prohibé par la CNIL pour l’instant.

Néanmoins, utiliser cette technique peut renvoyer une mauvaise image de votre site, ce qui jouera sur votre e-réputation, et par conséquent vos clics. De plus, si ce blocage vient à être sanctionné par la CNIL, vous pouvez être pénalisés financièrement.

exemple de cookie wall

Exemple de cookie wall

Pour conclure

Même si le RGPD n’impacte pas le SEO de manière significative, il nécessite certains ajustements sur votre site pour continuer à récolter des données de trafic, notamment organique. Soyez également attentifs aux mises à jour des algorithmes Google et aux nouveaux règlements pour continuer d’apparaître dans la SERP et offrir la meilleure expérience possible à vos internautes.

Si vous souhaitez être accompagnés dans votre stratégie SEO, n’hésitez pas à faire appel aux équipes d’ESV Digital !

le magazine

Pinterest 2021 : le réseau social tire son épingle du jeu

Lorsqu'on parle de présence Social Media, Pinterest...

EN SAVOIR +

Mise en conformité RGPD : quel impact sur votre SEO ?

Dès le mois d’avril 2021, un changement...

EN SAVOIR +

Le e-commerce des cosmétiques en 2020

ESV Digital publie sa deuxième infographie et...

EN SAVOIR +

L’Index mobile first Google disponible pour tous

Une révolution est en marche. Après avoir...

EN SAVOIR +

Vous avez un projet ou une question ?
Les équipes d’ESV Digital vous répondent