Le commerce en ligne se développe en France, c’est en tout cas ce que démontre l’étude réalisée par le Centre Retail Research (CRR) pour le compte de RetailMeNot. L’institut a comparé le shopping mobile en Europe et en Amérique du Nord.
Il en ressort qu’aux Etats-Unis, près de la moitié de la population (51%) a déjà réalisé un achat sur mobile en 2015, en France, 37%.
L’adoption des Smartphones est plus élevée aux Etats-Unis où 14% des parts des transactions internet se font sur Smartphone.
En Europe, la moyenne est inférieure, 11%. Bien sûr, on note de fortes inégalités au sein de l’union européenne. Par exemple, la Grande Bretagne enregistre 17,7% des achats sur internet via les Smartphones alors que l’Italie ne regroupe que 5% de part de ces transactions.
RetailMeNot a également étudié les parts de dépenses par appareil en 2015 ainsi que les prévisions pour 2016.
Aux Etats-Unis, 186,6 milliards d’euros ont été dépensé en ligne via un ordinateur tandis que les dépenses sur mobile ont représenté 68,3 milliards d’euros. Alors que les experts s’attendent à une légère augmentation au niveau des dépenses 2016 sur PC, ils prévoient une évolution de plus de 50 % pour les Smartphones et 35% pour les tablettes.
En Europe, 140,5 milliards d’euros ont été dépensés sur un ordinateur de bureau, tandis qu’en 2016, ce seront probablement 151,3 milliards d’euros qui seront dépensés.
Pour les dépenses mobiles, elles ont représenté 44,9 milliards d’euros l’an dernier, mais devraient atteindre 65 milliards d’euros en 2016. Encore une fois, l’étude montre que le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France sont les leaders du commerce électronique en Europe. Si l’on en croit les prévisions du Centre Retail Research, avec une croissance prévisionnelle de près de 45% pour les tablettes, et 42% pour les smartphones en France, le M-commerce a donc de beaux jours devant lui, en Europe comme en Amérique du Nord.