Selon le « Baromètre santé et qualité de vie au travail annuel[1] » :

  • 73% des salariés se déclarent satisfaits de leur qualité de vie au travail 
  • 77% des salariés trouvent du sens à leur travail 
  • 56% estiment que leur entreprise s’occupe de leur bien-être 
  • 81 % estiment qu’il y a une bonne entente au sein de leur entreprise – Un chiffre jamais atteint depuis 10 ans !

Mais concrètement qu’entend-t-on par qualité de vie au travail? Quels sont les enjeux ? Des tips pour améliorer notre quotidien ?

Nous vous dévoilons l’essentiel dans cet article 😉

La QVT

La définition la plus courante que nous pouvons donner émane de l’Accord national Interprofessionnel du 19 juin 2003 qui l’a défini comme étant : Les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte.

Très belle définition mais encore…

La QVT sur différents leviers

L’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) la résume d’une autre manière :

Schéma QVT

En réalité, il n’y a pas une même et unique définition de la notion de QVT, il y a une part de subjectivité car chaque individu à sa propre vision de la QVT.

 

Quelle est son utilité ?

L’objectif majeur d’une démarche QVT est d’allier la performance de l’entreprise et amélioration des conditions de travail donc une entreprise engagée dans cette démarche va pouvoir mettre en place des actions pour rendre ses salariés plus heureux, engagés et plus productifs !

 

QVT = Un enjeu de performance !

Auparavant, le facteur financier était le principal facteur qui définissait une « bonne entreprise ». Les effets de la mondialisation, la technologie, la croissance des entreprises à l’échelle mondiale, le sens du terme « une bonne entreprise » a changé.  Aujourd’hui, les indicateurs tels que l’éthique, la qualité de vie au travail, la responsabilité sociétale sont de plus en plus considérées pour mesurer la  performance des entreprises.

Il faut comprendre qu’une bonne qualité de vie au travail est décisif pour répondre aux besoins et aux demandes mais également attirer et fidéliser les salariés tout en leur permettant de concilier travail et famille etc. Donc, il ne faudrait pas se limiter aux aspects sociétaux mais en faire un allié des préoccupations économiques de l’entreprise.

Si vous souhaitez :

  • Améliorer l’engagement et la motivation
  • Assurer le bien-être des collaborateurs
  • Créer du lien social
  • Attirer, fidéliser des nouveaux talents
  • Valoriser sa marque employeur
  • Concilier vie professionnelle/vie privée

Il faudra miser sur la qualité de vie au travail 😉

Mais comment s’y prendre ?

Nous savons maintenant que la perception de la qualité de vie au travail est propre à chacun. Nous savons également qu’avec le déploiement du télétravail qui occupe une place importante dans l’organisation du travail, les entreprises sont invitées à penser à des outils digitaux en faveur du bien-être au travail (bien-être au télétravail^^).

  • Travailler l’ambiance au travail : organiser des événements ou sorties afin d’aider les collaborateurs à se connaître davantage pour stimuler le moral et la motivation des équipes. L’idée de ces événements est de fédérer le groupe et l’ambiance de travail.
  • Maintenir la cohérence structurelle : l’idée est de communiquer, informer sur l’activité de l’entreprise et d’être claire sur les missions et l’organisation des services.
  • Créer des espaces calmes : Tous les jours ne se ressemblent pas, il y a des hauts et des bas. La mise à disposition d’un lieu spécifique à la détente ou la relaxation c’est assez tendance. Salle de sieste, salle de repos, espace cosy, salle de pause aménagée, de quoi détendre les collaborateurs. N’oublions pas qu’un collaborateur détendu (pas trop non plus ^^) est un collaborateur efficace.
  • Végétaliser les espaces de travail : en 2014, des travaux réalisés par l’Université de Cardiff démontrent qu’il suffit « d’enrichir un bureau jusque-là spartiate avec des plantes pour accroître la productivité de 15%».
  • Planifier des team-building : le choix de l’exercice est important, l’idée étant de choisir des exercices qui vont favoriser le sens du travail au bureau (simulation de conduite, accrobranche, escape game, Koezio, Rally…)
  • Ancrer le télétravail dans la culture d’entreprise
  • Former les salariés aux postures du travail
  • Respecter et soutenir les collaborateurs : Un salarié soutenu, reconnu et encouragé est un salarié satisfait. Les expressions encourageantes seront là pour les booster surtout s’ils le méritent. La reconnaissance est un facteur de motivation indispensable et qui produit ses effets rapidement.

 

Qu’attendons-nous ? Fonçons !!!

 

Sources d’inspiration :

https://lilyfacilitelavie.info/comment-ameliorer-la-qualite-de-vie-au-travail-de-vos-salaries/

https://www.anact.fr/

[1] https://www.ergoneos.fr/blog/barometre-2019-malakoff-mederic/