Un cœur, un sourire, un air triste … les Emoji, « les nouveaux smileys » envahissent nos vies et nos messages (sms, snapchat, viber ou mail) depuis quelques semaines. Imaginés en 1999 par Shigetaka Kurita, un japonais, ils franchissent haut la main les barrières culturelles, et pour cause, compris de tout le monde, ils sont universels. Article co-écrit avec Julie Lemière.

A chaque pays son Emoji

Une analyse sur l’utilisation des Emoji vient de sortir et les résultats sont assez surprenants. Sur une base d’utilisateurs parlant 16 langues différentes, la France arrive en tête du classement des usagers de petits cœurs rouges puisqu’ils représentent 55% des emoji envoyés !
Les espagnols créent la surprise en plébiscitant le smiley triste plus que les autres petits bonshommes jaunes expressifs.
Si la Russie se la joue la romantique en envoyant des lèvres rouges et couples enlacés, les utilisateurs arabophones agrémentent leurs messages de fleurs et plantes. Les autres (Italie, Allemagne, États-Unis et Portugal) se contentent quant à eux de simples smileys, « classiques ».

Les émoticônes comme outil de communication

A l’occasion du très attendu nouvel épisode de la saga Stars Wars, The Force Awakens (Le Réveil de la Force), Twitter a proposé une panoplie d’émoticones à l’effigie des stars des films comme C3PO. Pour les faire apparaître, nul besoin d’être un droide ou un Jedi, il suffit juste d’utiliser les différents hashtags #C3PO, #Stormtrooper ou #BB8.
L’oiseau bleu a également innové en créant récemment un emoji en l’honneur d’une personnalité, la chanteuse Taylor Swift, très active sur les réseaux sociaux. En utilisant le hashtag #BadBloodMusicVideo, les utilisateurs font apparaître une image représentant un pansement transpercé d’une balle, rappelant les paroles du dernier tube de l’artiste, Bad Blood.

Un clavier emoji sur iTunes

Après avoir lancé une campagne alliant picto et émoticones, Mc Donalds va encore plus loin. Il est en effet possible de télécharger via iTunes un clavier donnant accès aux émoticônes de l’enseigne. Les plus grandes marques mondiales sont en train de s’emparer du phénomène emoji qui devrait faire parler encore, et encore dans les prochains mois.