décembre 15th, 2020 | in Acquisition

Come-back des campagnes payantes d’acquisition de fans sur Facebook : bonne ou mauvaise idée ?

Depuis déjà quelques semaines, et en toute discrétion, Facebook a remis sur le tapis la possibilité de lancer des campagnes d’acquisition de fans. Il est à nouveau possible d’aller sur votre compte publicitaire, créer une campagne d'interaction et de cocher la case « Mentions j’aime d’une page » pour lancer votre campagne.

La quantité ne fait pas la qualité de vos abonnés

Sur ce point, il faudra faire très attention car l’acquisition de fans ne veut pas forcément dire création d’une communauté engagée. En d’autres termes, si votre marque vient tout juste de se lancer sur les réseaux sociaux, cela représente une opportunité pour créer une communauté. Mais si votre stratégie dépend uniquement de cela, vous pouvez vous retrouver assez rapidement avec une large communauté de « Serial Likers »  qui ne vont apporter qu’un faible niveau d’engagement avec les contenus que vous vous efforcez de produire.

Une véritable stratégie d’acquisition de fans doit d’abord passer par la création de liens authentiques entre votre communauté et votre marque via des contenus de plus en plus pertinents. Faites de vos fans de vrais ambassadeurs plutôt que de simples followers !

capture d'écran campagnes facebook

Une acquisition de fans, c’est bien, une sponsorisation des posts en plus, c’est mieux !

Cette stratégie d’acquisition de fans, qui mise sur des contenus de qualité et sur du post organique, ne doit lésée la partie sponsorisation. Voici trois critères à prendre en compte sur les enjeux d’une médiatisation de ses posts :

1) Le reach

Ce n’est un secret pour personne, l’algorithme de Facebook ne priorise plus les contenus organiques des marques vs. ceux des proches ou des marques avec lesquelles les cibles ont l’habitude d’interagir. La médiatisation des posts reste l’alternative la plus efficace pour maintenir la portée de vos publications auprès de votre communauté. Mais pour que cela ait un impact, il faut s’assurer de pouvoir produire des contenus très engageants pour ne pas perdre vos cibles dans une montagne de productions. La visibilité ne garantit pas l’engagement.

capture d'écran options d'acquisition Facebook

2) Le ciblage

Cela vous permet d’augmenter le volume de la portée (hors de votre communauté) et donc d’exposer vos contenus à des profils qualifiés. Mais, avant de vous lancer dans des ciblages affinitaires qui vous semblent pertinents, assurez-vous de bien connaître vos audiences et ses centres d’intérêts (personae).

capture d'écran options de ciblage Facebook

3) Les indicateurs

Le média permet aussi de jouer avec divers objectifs et de capter ces audiences en accord avec le positionnement marketing de chacune des marques ou des moments forts de votre entreprise : en d’autres termes, aller de la notoriété à la conversion, tout en passant par l’engagement.

L’idée est donc de travailler via la médiatisation tous les chemins menant à la conversion afin de nourrir votre communauté de contenus pertinents, améliorer leur engagement sur les réseaux et finalement apporter du trafic qualifié vers votre site.

capture d'écran indicateurs clés facebook

Comment réussir votre stratégie média ?

Une stratégie de sponsorisation gagnante est basée sur 3 étapes qui vont vous permettre de garder un équilibre entre le payant et l’organique :

1) Calculez la durée de vie des posts en organique

L’idéal est donc de laisser vivre les posts en organique pour atteindre un niveau optimal d’interactions sans forcément payer la visibilité sur votre communauté.

2) Boostez votre publication organique

Une fois que l’engagement de votre post atteint ses limites en organique,  et que vous avez aussi mesuré son possible niveau d’engagement, il faut le sponsoriser en prenant le soin d’exclure les engagés avec la publication en organique pour amplifier l’impact sur les audiences.

3) Synchronisation avec les équipes Social Média

Il est très important d’établir des mécaniques de rétro-alimentation sur le niveau de performance des posts à booster ou boostés entre les équipes en charge de l’organique et les équipes qui gèrent l’acquisition payante. Cela dans le but d’assurer un niveau de réactivité optimal, modifier les plannings en fonction des opportunités d’un post qui “cartonne” sur les réseaux et qui pour autant, n’était pas prévu pour être médiatisé.

Gardons à l’esprit que l’enjeu d’une marque est de cultiver un lien avec sa communauté afin qu’elle soit et reste engagée.

La course aux followers n’a que très peu d’impact sur le CA ou l’engagement, seulement sur votre porte-monnaie.

Néanmoins, si votre communauté reste confidentielle, il est probable que vos actions Facebook le restent également. Tout l’enjeu consistera à trouver l’équilibre.

Le Magazine

Faux avis sur Google : ne vous faites pas avoir !

Avec le développement du référencement local, les...

EN SAVOIR +

La veille RH digitale

EN SAVOIR +

Stratégie social media : comment éviter le duplicate content ?

Le duplicate content est l’une des principales...

EN SAVOIR +

Parlez-vous l’émoji ?

Saviez-vous qu’un émoji vaut 60 000 mots...

EN SAVOIR +

Vous avez un projet ou une question ?
Les équipes d’ESV Digital vous répondent