Le lancement de la dernière version du système d’exploitation développé par Apple a soulevé bien des questions chez les marketeurs : que va-t-elle changer à la publicité ciblée sur mobile ?

La géolocalisation

Il était déjà possible pour les utilisateurs de choisir parmi les 3 options de partage de leur position dans les paramètres des applications : « Jamais », « Lorsque l’app est active » ou « Toujours ». Cependant, certaines applications ne proposaient que « Jamais » ou « Toujours », contraignant l’utilisateur à partager ses données en permanence pour utiliser l’app (ex : Uber). Depuis iOS 11, les 3 choix sont systématiquement disponibles.

Une meilleure information de l’utilisateur quant à son tracking

Depuis cette nouvelle mise à jour, un bandeau apparaît en haut de l’écran pour prévenir l’utilisateur lorsqu’il est en train d’être suivi. C’était déjà le cas lors de l’utilisation d’applications de type GPS (Waze, Google Maps), mais c’est maintenant systématique pour toute appli utilisant les données de géolocalisation. De quoi inquiéter les annonceurs en quête de reach qui misent de plus en plus sur le drive-to-store.

La durée de vie des cookies réduite (littéralement)

Safari limitera à 24 heures le suivi de la navigation d’un internaute par un cookie tiers et supprimera automatiquement les cookies first-party si l’utilisateur ne s’est pas rendu sur le site émetteur du cookie au cours des 30 derniers jours.

Le géant va même plus loin en rendant impossible le tracking cross-sites et l’utilisation de cookies à des fins de reciblage publicitaire. Un moyen de privilégier la pub in-app vs. via des cookies.