Le magazine
Article

L’Edito de
Stanislas Di Vittorio de Juillet 2017

L’été et les vacances sont arrivés. L’occasion de revenir sur l’année écoulée et sur les évènements qui l’ont marquée dans le secteur du digital. J’en retiendrais trois.

Sur le plan des usages, la grande bascule du fixe vers le mobile est désormais derrière nous. Qu’on regarde le nombre de connexions, les pages vues publicitaires ou le nombre de requêtes de search, le mobile dépasse désormais le fixe. Le concept du multicanal est désormais dépassé, la nouvelle frontière est l’omnicanal avec l’intégration des réseaux physiques et des plateformes téléphoniques dans une mesure et une analyse des usages centrés sur le consommateur.

Sur le plan du business, le mot qui revient sur toutes les lèvres est la transformation digitale. Un concept vague, mais qui traduit la prise de conscience des business traditionnels, dans la banque, l’assurance, l’industrie et les services que le digital va bouleverser leur business model, qu’ils doivent s’y adapter de toute urgence, et que la collecte et l’analyse de la data est clé dans leur réussite future. Ainsi que la transformation de leur organisation.
Sur le plan de la technologie, le mot-clé de l’année passée est l’intelligence artificielle, un concept qui couvre des réalités aussi différentes que l’analyse automatique de la voix et des images d’une part, et les algorithmes de traitement des données d’autre part, voire les voitures autonomes. Certains diront que le digital évolue au rythme des effets de mode successifs, Web 2.0, mobile, social, local, programmatique, data science, IoT bots et maintenant intelligence artificielle. Il est vrai qu’un cycle de « hype » existe dans le digital. Mais il est encore plus vrai que ces thèmes traduisent le déferlement continu avec des cycles courts de technologies qui changent notre monde au quotidien. Et c’est la mission que s’est donnée ESV d’aider nos clients à profiter de ces vagues d’innovation.

Bonnes vacances à tous !